A propos de moi

Page d'accueil

Bonjour et bienvenue sur mon site !



Je m'appelle Quentin j'ai 29 ans, je suis Illustrateur et je réside actuellement sur Aix en Provence, près de Marseille.

Bien que préférant habituellement raconter des histoires à travers les images, j'ai choisi de résumer un tant soi peu la mienne car je pense que cela est plus humain qu'un banal CV avec lettre de motive...

Pour ceux intéressés directement par mon CV, cliquez ici.


Ma petite jeunesse

Venant d'une famille militaire j'ai vécu dans beaucoup d'endroits différents en France et Outre Mer : Metz, Angers, Bordeaux, Strasbourg, Tahiti, Paris, Troyes, Saint Maximin et maintenant Aix en Provence.

Bien que résidant actuellement en Provence, je n'en suis pas originaire. Je suis né à Metz, en Lorraine en '89. Ce qui fait de
moi un p'tit Lorrain en Provence !

Le genre de gars qui aime les cultures du Nord, qui rêverait d'aller en Norvège, en Alaska ou en Nouvelle Zélande, qui apprécie la neige, ne craint pas trop le froid et qui adore les raclettes... Mais bien sur j'apprécie aussi les randonnées dans les calanques méditerranéennes !



Mes etudes

Comme tout le monde j'ai suivi des études, du moins jusqu'en classe de Seconde avec l'option ISI - Initiation aux Sciences de l'ingénieur... excepté que contrairement à la plupart je n'ai pas été jusqu'au BAC. Le "fameux" sésame ouvrant les portes aux études supérieures (et qui conditionnerait presque le droit au travail) reste un diplôme dont je ne peux me targuer "administrativement parlant" sur mon CV.

Comme on peut s'en douter, ma jeunesse "itinérante" ne m'a pas facilité la tâche lors de mon choix d'orientation scolaire. Orientation qui, au demeurant, n'était pas d'une grande souplesse ni d'une extrême limpidité pour le jeune élève tumultueux que j'étais.

Après un bref passage de deux ans (2006-2007) en Lycée Hôtelier sur Eragny-sur-Oises, et une plus brève insertion dans les milieux de l'hôtellerie restauration Parisienne (cette voie ne me convenant pas du tout) j'ai décidé d'en changer complètement pour m'orienter vers mes premières amours : l'Illustration.





( 2009 - 2012 ) Objectif : Dessins et Crayons chez Lignes & Formation !


Intéressé par les offres d'une école spécialisée sur Paris, j'ai décidé de reprendre des études, mais cette fois en suivant des cours à distance. J'ai donc démarré fin 2009 une formation Graphisme et Dessin avec en option la
Bande Dessinée chez Lignes & Formation...



Logo de l'école à l'époque.

Une formation qui se sera étalée sur trois années au total, de 2009 à 2012.

Les programmes étaient vraiment bien ! Mais si on voulait prendre le temps de bien faire cela pouvait prendre plusieurs semaines, voir des mois. L'école envoyait les fascicules par pack, chacun contenant plusieurs cours, et il s'agissait d'emmagasiner les matières du mieux possible et d'en réaliser les devoirs à thèmes.


Il y avait un dispositif de suivi plutôt bon de la part du cadre pédagogique, mais il fallait quand même se débrouiller soi-même devant sa "feuille blanche". Il est certain que si on n'est pas un minimum autodidacte, il vaut mieux s'abstenir.


Mais cela m'a motivé ! Je me suis surpris moi même pour la première fois à me soucier de mes notes
plus que de raison...

La difficulté des devoirs était de fait bien réelle, et les notations restaient judicieuses. Pour le reste, les cours étaient assez synthétiques ! Ils couvraient toute une série de matières, allant des bases du dessin, de l'anatomie, l'histoire de l'art jusqu'à la Sémiologie de l'image (tout ce que couvre une formation en art classique).


J'ai donc commencé à utiliser divers outils classiques comme le Fusain ou la Sanguine au gré des devoirs.

Ci-dessous une Nature morte où seules les craies Blanches et Noires, ainsi que la Sanguine, étaient tolérées.
(Recevez avec indulgence, la vision de mes toutes premières réalisations)





Ici un autre devoir où il s'agissait de reproduire une portion de tableau au Fusain.
( Tableau : L'incrédulité de St Thomas - Le Caravage )



Bien sur, au départ j'étais loin de connaitre ou de maitriser toutes les bases nécessaires à l'Illustration,
mais je progressais, doucement. Apprenant à manier les différents types de crayons (allant du 6B au 2H)




C'était aussi l'époque où j'ai connu mes premiers tâtonnements sur logiciels comme Illustrator ou InDesign...
Car il y avait des cours spécialisés sur la DAO

Petite affiche "Soirée Jazz" réalisée sous Illustrator




Et autre Mise en Page avec motifs vectoriels sous InDesign



Histoire de l'Art

Parmi d'autres devoirs, j'appréciais aussi particulièrement ceux portant sur l'Histoire de l'art. Une suite de livres sur les mouvements et réalisations artistiques de la préhistoire jusqu'à l'ère moderne (plus de 2000 ans d'histoire !).


Il y avait des anciens sujets de BTS comme des analyses d'architectures, d'art antique, ou d'autres sur des analyses de tableaux (points de fuites, lignes directrices etc) provenant de grands maitres des mouvements classiques...



Ici par exemple je devais analyser la composition du Serment des Horaces...
Ou comment déceler l'équerre et le compas, symboles Francs-Maçons, à travers ce tableau de Jacques-Louis David !

Eloge à la Franc-maçonnerie de la part de l'artiste, simple interprétation de ma part... C'est un autre débat.



Projet Pro Bande Dessinée



Mais le meilleur pour moi fut le projet BD, où le programme amenait progressivement à créer un projet BD
de A à Z
. Du scénario aux premières ébauches des personnages.

A l'époque, j'avais imaginé un scénario à travers l'époque Viking, en plein conflit entre les Royaumes de Norvège
et le Nord de l'Ecosse. Ce fut mon projet préféré entre tous !



Ce furent là mes tous premiers contacts 'involontaires' avec la peinture digitale, car je commençais alors à coloriser mes planches sous Photoshop, et je faisais le tout à la Souris !

(Impensable quand j'y repense ! C'était comme de manier un levier de vitesse en garant sa voiture.)



Maintenant que je revois la subtilité de mes colos à l'époque cela me donne quelque peu
mal aux yeux aujourd'hui, mais c'était fun !

Mon prof m'avait également recommandé de regarder sur un certain " Jean Claude Gal " pour faire mes encrages, car j'avais tendance à vouloir faire dans le réalisme. Bien sur, impossible d'approcher un tel artiste, mais j'essayais de faire au mieux et tel que j'aimais le faire.





Et c'est à peu près à partir de cette période que j'ai acquis (pour la modeste somme de 250€) ma toute première tablette WACOM Intuos format A4 ( vers 2010 ) et que j'ai commencé mes 'premières touches' au stylet numérique.


Haaaa la Tablette Numérique !

Au début, c'est un peu comme dessiner au stylo bic sur une ardoise en plastique. Il n'y a presque aucune sensation de matière ! Mais avec le temps on finit par s'y faire.

La pression se fait le plus souvent au niveau des doigts afin de jouer avec les différents niveaux d'opacités,
et après en avoir pris l'habitude, on finit par adorer y faire glisser son stylet.




Dès les premières touches, on peut presque instantanément esquisser une composition au hasard et la développer vers une scène complète, sans compter les possibilités infinies du système de Brosses informatiques.



Bref c'est un autre monde ! Très différent et aussi complexe que les outils standarts. Mais arriver comme ça et penser que l'ordinateur facilite tout pour l'utilisateur... QUE NENNI ! Cela m'a même surpris de part sa difficulté.
Je me suis donc attelé à en maitriser progressivement les différentes facettes.

Voici une des premières planches colorisée de mon projet BD d'alors.





Et ci-dessous une des dernières réalisée.
Ayant progressé à la tablette j'avais souhaité la faire entièrement en peinture digitale et sans encrage.

C'était comme un test, une sorte d'expérience !





J'avais aussi d'autres sujets imposés comme des encrages au pinceau à partir de photos
ou d'auteurs de mon choix.




Ci-dessous encrage réalisé à partir d'un Manga d'Hiroshi Hirata ( Satsuma - L'Honneur de ses Samouraïs) dont je suis devenu fan depuis la découverte.




Tout cela pour au final avoir achevé cette formation courant 2012 avec une moyenne de 16 sur 20.

(Attention diplôme en 750px de large... TADAAAAM !)

Bref ces années d'études m'auront permis de faire ce premier pas dans le monde de l'illustration,
que je ne regrette absolument pas !

Le bon côté c'est que cela m'a rendu grandement autodidacte...

Le mauvais côté était peut être à la longue de se sentir seul (ayant suivi la majeure partie de ma formation
à distance depuis Tahiti, cela m'empêchait de participer à d'éventuels stages organisés
sur l'école à Paris et de connaitre d'autres élèves)...



Mais voili voilou pour mes premiers pas en Infographie et en Illustration ^^.




Collection Leonardo : Vinciana Editrice




Pour faire simple, cette collection est excellente ! Je la recommande à tous ceux qui veulent apprendre.

J'ai énormément appris grâce à ces fascicules (ce qui m'a permis de compléter mes lacunes ou savoirs manquants) durant ma formation, et je suis resté de nombreuses journées à dessiner suivant les modèles
de ces livres. J'en ai rempli quelques classeurs.

Des images valent mieux que des discours...




Poses Humaines, Portraits, Expressions Faciales, Natures Mortes, règles de Perspectives telles qu'elles étaient enseignées dans les ateliers à la Renaissance...




J'ai adoré ! Cela m'a permis de me développer énormément niveau Dessin Traditionnel. Même si ce n'est pas ce que j'affiche principalement dans mon Portfolio, ces techniques me servent toujours.


A travers ces types de dessins, on peut aussi facilement y voir ma préférence pour le réalisme et
non pour le cartoon ou le non figuratif... C'est comme ça. Ma préférence va vers le réalisme !




Et puis vint la Rencontre du Digital Type !


# Et c'est à peu près à la fin de mes années de formation que j'ai découvert (un peu par hasard) le Webzine ImagineFX !

Magazine spécialisé en Digital Art, lié à l'industrie du divertissement (Jeux vidéos, films). J'ai peu à peu été fasciné par l'univers de ces Matte Painter et autres Peintres Digitaux.

Cette fois-ci, je rentrais pleinement dans le monde des créateurs en effets visuels et apprenais en quoi consistait leurs activités.

Une fois le magazine en main et les premiers tutoriels exécutés, j'ai réalisé que cela correspondait parfaitement à ce que j'avais toujours voulu faire... Si j'en avais eu la connaissance plus tôt il est certain que je me serais orienté très différemment lors de mon parcours scolaire.

Comme beaucoup, je me suis donc mis à réaliser tuto sur tuto au début (des dizaines et des dizaines de pages et des centaines d'heures ensoleillées gachées devant mon écran ordinateur).

Je souhaitais toucher à tout (Matte Paint, Illustration, Intégration 3D)... C'est à travers ces tutos que j'ai acquis une excellente maitrise des logiciels.

Exemple de tutoriel proposé par l'équipe du Magazine ImagineFX

#

Et j'ai appris à connaitre divers Peintres Digitaux qui sont devenus des figures emblématiques pour moi,
tel que Ryan Church, Marek Okon, Rado Javor, Gary Tonge, Jaime Jasso ou encore Jonas de Ro.

Ici un exemple sur TheConceptArtBlog du travail formidable réalisé par Ryan Church pour conceptualiser l'univers du film John Carter, ce qui me fait de facto adorer le cinéma et les prouesses visuelles que sont capables de réaliser les artistes numériques d'aujourd'hui.


J'ai également acquis quelques livres comme celui de Gary Tonge dont j'admire les réalisations, Illustration SF (publiée aux éditions Eyrolles en France).

#


C'est ainsi que je m'y suis mis moi aussi, il y a désormais plus de sept ans.
(Exemple de vieux travaux pas tout à fait aboutis).

#


#


Je continue de me perfectionner à l'heure actuelle et je me diversifie beaucoup vers la conceptualisation 3D.
Mon idéal serait d'arriver à mixer parfaitement création 3D, Peinture Digitale et Montage Photographique.

Tout ce qui fait un bon Concept Artist.